La kinésiologie, une médecine douce peu connue. Bienfaits, Définition, Salaire, Formations,Tarifs, Reconnaissance, Annuaire

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

La kinésiologie, dont le nom provient du grec ancien « kínêsis » signifiant « mouvement » et « lógos » qui signifie la science, est une discipline qui étudie les mouvements et les postures du corps des points de vue biomécanique, articulaire et musculaire.

Elle est à la base d’une médecine alternative qui porte le même nom et qui a pris son essor dans les années 1960 aux États-Unis, notamment grâce au Dr. George Joseph Goodheart qui a conçu des tests musculaires destinés à détecter les muscles faibles dans le but de prévenir ou soigner certains troubles. L’Organisation Mondiale de la Santé n’a pas encore reconnu la kinésiologie comme étant une médecine alternative, mais cela n’empêche pas sa pratique.

La kinésiologie consiste donc dans l’identification des faiblesses musculaires par l’application d’un ensemble de techniques venant de différents domaines : psycho-émotionnel, biologique, nutritionnel, énergétique et neurologique dans le but de trouver une bonne forme physique et psychique, de préserver un équilibre émotionnel entre la vie personnelle et professionnelle, de libérer et de mieux gérer le stress et les émotions. Il existe plus de 80 formes de techniques à travers le monde qui utilisent le terme kinésiologie.

La KINÉSIOLOGIE - Bienfaits, Définition, Salaire, Formations,Tarifs, Reconnaissance, Annuaire..

La KINÉSIOLOGIE – Bienfaits, Définition, Salaire, Formations,Tarifs, Reconnaissance, Annuaire..

Quels sont les bienfaits de la kinésiologie ?

La kinésiologie a pour objectif le bien-être de la personne par une approche entre le corps et l’esprit afin d’identifier et de travailler sur ses blocages émotionnels et mentaux. Elle a pour but de décrypter la mémoire du corps, notamment les traumatismes physiques et psychiques pour libérer la circulation énergétique et rétablir le bien-être.

La kinésiologie peut être utilisée dans un but préventif, mais aussi de traitement et même pour les sportifs afin d’améliorer leur performance.

Parmi les bienfaits de cette médecine, en premier lieu se trouve le traitement du stress qui provoque des blocages à tous les niveaux du corps – aussi bien musculaire, osseux, articulaire qu’émotionnel ou psychique.

La kinésiologie peut s’avérer très utile aussi en cas de chocs ou traumatismes, d’allergies alimentaires et des troubles de la thyroïde. Elle peut également prévenir une aggravation de ce type de dysfonctionnements.

La kinésiologie est aussi une thérapie qui fait appel à l’intelligence profonde du corps qui sait montrer inconsciemment les blocages. Elle permet donc au patient, à l’aide du kinésiologue, de mettre en lumière ces blocages, tout en favorisant des prises de conscience des mécanismes qui lient le physique à l’émotionnel. Un bienfait important de cette médecine alternative est d’apprendre à tirer au mieux parti des potentiels d’une personne. La kinésiologie laisse l’individu être maître et responsable de sa démarche.

La kinésiologie utilise les réponses données par l’inconscient du patient pour le guider vers un mieux-être de tous les points de vue : physique, psychologique et /ou énergétique.

Enfin, il existe aussi la kinésiologie éducative qui facilite l’apprentissage notamment dans le domaine des langues étrangères, mais aussi de la lecture et dans l’appréhension de nouvelles situations. Elle permet aussi de renforcer la confiance en soi, mais aussi de soigner des phobies, des peurs ou des difficultés émotionnelles.

Comment se déroule une séance de kinésiologie ?

Une séance de kinésiologie se déroule généralement en 5 étapes :

La première étape consiste dans une discussion avec le kinésiologue portant notamment sur les problèmes actuels, mais aussi les antécédents médicaux. Dans cette étape, la personne établit un objectif lié au mal / aux maux qui l’a / ont poussée à venir consulter comme par exemple se débarrasser du stress ou vaincre les insomnies, ou ne plus avoir mal au dos, ne plus avoir des migraines etc. Il arrive souvent que le patient ait plusieurs maux et qu’il hésite entre différents objectifs. Le kinésiologue va l’aider alors à apprendre quel est l’objectif dont le corps a vraiment besoin à l’aide d’un test de résistance / faiblesse musculaire.

La seconde étape consiste dans un examen général effectué par le kinésiologue et l’observation des mouvements qui vise à identifier les blocages et les changements de pression sanguine. Dans cette étape, le patient participe aussi car pour définir l’origine d’un mal, le kinésiologue va interroger la mémoire du corps afin d’apprendre les événements qui ont affecté l’individu et dont il ne se rappelle pas consciemment.

La troisième étape qui peut se passer en même temps que la précédente consiste dans des examens complémentaires sur la sensibilité des muscles, de la peau, de l’équilibre et des réflexes.

Le kinésiologue procède ensuite à une évaluation de la force musculaire du patient pour détecter des faiblesses et comprendre leurs causes. Le kinésiologue peut tester au moins 14 muscles connectés à différents méridiens, organes ou émotions. Lorsqu’il observe une faiblesse, il donne des indications sur l’origine du blocage et le patient confirmera ou corrigera les dires du praticien. À l’aide de ce “dialogue” entre le corps et l’esprit, le praticien va déterminer les excès ou les manques d’énergie, les dysfonctionnements et les déséquilibres à corriger pour arriver à atteindre à l’objectif fixé.

Enfin, sur la base de tous les constats faits précédemment, le kinésiologue va procéder à des manipulations pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique, des mouvements spécifiques pour remettre en place les os et libérer les articulations des tensions, mais aussi travailler sur les fibres nerveuses et les méridiens en suivant les principes de la médecine traditionnelle chinoise. Une autre pratique courante est l’auto stimulation : le praticien demande alors au patient d’exercer une pression sur un point précis de son corps pour réactiver la circulation de l’énergie. Si la correction est adaptée, alors le muscle respectif se renforce et ne cède plus sous la pression.

Après avoir effectué toutes les corrections, le kinésiologue vérifie que la personne dispose de tout le potentiel nécessaire pour atteindre son objectif. Il peut également lui donner des conseils sur l’hygiène de vie afin de prévenir la réapparition des symptômes qui l’ont conduit à consulter.

Combien coûte une séance de kinésiologie  ?

Une séance de kinésiologie dure entre 30 minutes et une heure et demie et les tarifs varient entre 50 € et 80 €. Les réactions après une séance de kinésiologie varient d’une personne à l’autre. Souvent le mieux-être est ressenti immédiatement, parfois quelques jours ou semaines plus tard.
Dans tous les cas, le corps retrouve sa capacité d’auto-régulation et arrive à mieux s’adapter à chaque situation.

Quel est le salaire moyen d’un kinésiologue  ?

Selon le site https://neuvoo.ca/, au Canada, le salaire minimum d’un kinésiologue sans expérience est de 25 dollars de l’heure.

En Belgique et en France, la fourchette est très variable et se situe généralement entre 25 et 80 euros de l’heure.

Pour augmenter ce barème horaire, ce spécialise dans des thérapies annexes (acupuncture, chirologie, etc.).

Un kinésiologue indépendant gagnerait en moyenne 3000 euros brut par mois.

Le salaire brut mensuel peut même atteindre 6000 euros avec une patientèle complète.

Annuaire des kinésiologues – France – Belgique – Québec

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à l’annuaire et trouver tous les kinésiologues à proximité de chez vous.

Conclusion et avertissement

La kinésiologie ne guérit pas des maladies et n’est pas une méthode miracle et ne peut en aucun cas remplacer un traitement médical, mais c’est une médecine douce complémentaire qui apporte dans beaucoup de cas un soulagement en permettant de retrouver tous ses potentiels.

[Total : 12    Moyenne : 4.3/5]