L’hydrothérapie, une spécialité peu connue. Bienfaits, Définition, Salaire, Formations, Tarifs, Reconnaissance, Annuaire

Qu’est-ce que l’hydrologie ?

La définition la plus connue de l’hydrologie est celle concernant la science de la Terre qui s’intéresse au cycle de l’eau, donc aux échanges au niveau de l’eau entre l’atmosphère, la surface terrestre et le sous-sol. Toutefois, ce n’est pas de cette science-là que nous allons parler dans cet article, mais de l’hydrologie “médicale” qui étudie les propriétés et l’utilisation thérapeutiques des eaux, naturelles ou artificielles.

En naturopathie, il y a une technique qui porte le nom d’hydrologie et qui consiste dans l’utilisation de l’eau aussi bien en usage interne qu’externe, en application locale ou générale.

L’hydrothérapie est une méthode thérapeutique très ancienne, qui consiste à prévenir, traiter et même soigner grâce à l’eau. Son nom vient du grec « hydro » signifiant “eau” et « therapia » = soin. Connue en Égypte depuis -3000 avant J.C, l’hydrothérapie était aussi utilisée par certains peuples de l’Antiquité en Europe Occidentale qui ont constaté l’influence de l’eau froide ou chaude sur l’organisme humain, notamment ses bienfaits au niveau du renforcement de la résistance et de la santé des personnes traitées. Les thermes romains étaient avant tout des lieux de santé, même s’ils avaient aussi un important rôle de socialisation.

L’hydrothérapie moderne se décline en trois techniques thérapeutiques différentes :

  1. La balnéothérapie qui utilise les bienfaits et les techniques de soins par l’eau et qui concerne aussi l’utilisation des bienfaits de l’eau à des fins de mécanothérapie en centre de rééducation fonctionnelle. Elle consiste à baigner le corps entier ou une partie du corps, généralement dans de l’eau, mais aussi dans de la boue, du sable, etc.
  2. Le thermalisme qui vise l’utilisation des eaux minérales naturelles à des fins préventives ou curatives et même de bien-être ;
  3. La thalassothérapie qui utilise les eaux marines, mais aussi d’autres éléments du milieu marin comme la boue et les algues marines, dans un but préventif ou curatif.

L’hydrothérapie moderne est liée à une des techniques utilisées en naturopathie.

L'hydrologie, une spécialité peu connue. Bienfaits, Définition, Salaire, Formations, Tarifs, Reconnaissance, Annuaire

L’hydrologie, une spécialité peu connue. Bienfaits, Définition, Salaire, Formations, Tarifs, Reconnaissance, Annuaire

Quels sont les bienfaits de l’hydrologie (hydrothérapie) ?

L’eau qui est la matière première utilisée en hydrologie possède deux caractéristiques qui sont mises à profit à l’occasion des exercices effectués dans l’eau : la résistance uniforme de sa masse au mouvement de la personne qui est immergée et une certaine apesanteur qu’elle confère au corps qui y est plongé.

L’eau a également quatre autres propriétés très importantes et qui sont exploitées en hydrologie :
– elle arrive à maintenir sa température mieux que l’air;
– elle transmet cette température mieux que l’air;
– elle peut transporter des minéraux ou des essences végétales;
– elle peut être transformée en jets, en bulles, ou en courants afin de pouvoir être utilisée plus efficacement dans les soins.

Les traitements à base d’eau chaude et de vapeur permettent d’augmenter la température du corps en provoquant la sudation qui aide à soigner certaines affections. La chaleur permet la dilatation des vaisseaux sanguins, mais diminue aussi la pression artérielle et augmente l’irrigation sanguine de la peau et des muscles. Les bienfaits de ces traitements à l’eau chaude ou à la vapeur aident efficacement à soulager des affections comme les spasmes musculaires, les inflammations articulaires, les douleurs menstruelles, etc. Ainsi l’eau chaude ou la vapeur a quatre effets majeurs – c’est un vasodilatateur, un antalgique, mais aussi un sédatif grâce à la relaxation générale procurée, et un myorelaxant qui provoque donc un relâchement musculaire.

Les bains de vapeur ont pour effet l’ouverture des pores de la peau en favorisant ainsi l’élimination des déchets de l’organisme.

En échange, les bains et les compresses d’eau froide provoquent une contraction des vaisseaux, ce qui réduit instantanément l’inflammation et la douleur. Tout comme l’eau chaude, l’eau froide possède 4 effets importants – c’est un vasoconstricteur ; elle a également un effet antalgique, augmente le tonus musculaire et provoque le frisson par des micromouvements simulés par l’envoi d’informations aux nerfs. L’eau froide est utilisée notamment pour les contusions et les hémorroïdes dans le but de réduire l’inflammation.

En France, l’hydrothérapie est reconnue pour ses vertus et son existence millénaire, ainsi que le métier d’Hydrothérapeute qui apparaît dans le Répertoire national des certifications professionnelles, mais n’est pas encore reconnu par l’Académie Nationale de Médecine qui donne néanmoins des indications pour les études en hydro-climatologie concernant les pratiques indiquées plus haut.

En naturopathie une technique concerne aussi l’hydrothérapie du côlon et comprend l’irrigation du côlon, mais aussi un ensemble de conseils sur l’alimentation. Cependant cette technique devrait à notre sens toujours être encadrée par un professionnel de la santé reconnu par l’état… ce qui n’est pas toujours le cas, malheureusement.

Comment se déroule une séance d’hydrothérapie ?

Alors que les techniques utilisées en hydrothérapie sont diverses en s’adaptant aux maux qu’elles visent, les séances d’hydrologie ou de hydrothérapie se déroulent de manière différente.

Voici par exemple comme se passe une séance d’hydrothérapie du côlon. La première étape consiste dans l’explication des bienfaits de cette technique et dans des conseils adaptés à votre cas dans le but de bien préparer la séance aussi bien dans le but de maximiser les effets de l’irrigation du côlon, que de favoriser le confort pendant la séance de soin. Ces conseils consistent notamment dans l’adaptation de l’alimentation la veille en privilégiant les repas légers.

Lors de la séance, il y a un entretien qui vise à connaître plus exactement les motifs de consultation, mais aussi les traitements médicaux en cours, afin  d’écarter d’éventuelles contre-indications.

Le soin proprement dit se fait à l’aide d’un appareil spécial qui permet l’irrigation du côlon dans le but de le nettoyer doucement et progressivement. Généralement la séance consiste dans 2 ou 3 bains successifs. L’eau a un débit faible afin de remplir le côlon en douceur et d’agir par trempage des muqueuses. La température, la pression et la quantité d’eau instillée sont adaptées à la sensibilité du patient.

Pendant le soin, des massages enveloppants sont effectués afin de favoriser les différentes étapes de l’irrigation, tout en procurant détente et bien-être du patient en agissant sur les différents plexus nerveux qui se trouvent au niveau du ventre.

À la fin de la séance, le praticien vous propose une alimentation personnalisée afin que vous puissiez repartir sur des bases plus saines. Ces soins sont donnés exclusivement par un professionnel de la santé.

Combien coûte une séance d’hydrothérapie ?

Une séance d’hydrothérapie dure envirion 45 minutes. Les tarifs varient de 50€ à 180€.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]