L’aromathérapie, une médecine douce qui a le vent en poupe. Bienfaits, Définition, Salaire, Formations,Tarifs, Reconnaissance, Annuaire

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est une médecine alternative qui consiste dans l’utilisation des composés aromatiques extraits de plantes, sous forme d’huiles essentielles, à des fins médicales.

Le terme d’aromathérapie a été utilisé pour la première fois par le chimiste français René Maurice Gattefossé en 1935. Il vient du latin et grec « aroma » et du grec «therapeia » qui signifie soin, cure.

Si au départ cette médecine était pratiquée selon une approche traditionnelle, comme une branche de la phytothérapie, et qu’elle était classée parmi les médecines non-conventionnelles, de nos jours l’aromathérapie a fait l’objet de nombreuses études scientifiques notamment dans le cadre de la pharmacognosie, qui a ainsi apporté des preuves des effets thérapeutiques liés aux propriétés des huiles essentielles.

Le terme d’aromathérapie réunit des pratiques médicales variées utilisant les huiles essentielles soit sous forme d’onction, de crème ou de lotion pour l’usage externe. Une autre pratique consiste dans la dispersion  de ces huiles essentielles dans du miel ou dans de l’huile alimentaire ou sur un sucre pour l’administration par voie orale. Il y a aussi la dispersion des huiles dans l’air grâce à l’utilisation de diffuseurs spéciaux ou alors des aérosols obtenus par nébulisation des huiles essentielles.

La fabrication des huiles essentielles nécessite des plantes sauvages ou cultivées et un procédé d’extraction spécial.

En France la production et la vente des huiles essentielles, ainsi que la pratique de l’aromathérapie ne sont pas réglementées.

AROMATHERAPIE - Bienfaits, Définition, Salaire, Formations, Tarifs, Reconnaissance

AROMATHERAPIE – Bienfaits, Définition, Salaire, Formations, Tarifs, Reconnaissance

Quels sont les bienfaits de l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est utilisée pour traiter plusieurs types de symptômes.  Il faut savoir qu’une huile essentielle peut être composée de plusieurs centaines de types de molécules, chacune ayant des propriétés spécifiques. Les scientifiques regroupent ces molécules en plusieurs « familles biochimiques » en fonction de la similarité de leurs propriétés et une telle famille est appelée « chémotype ». Beaucoup d’huiles comprennent plus d’un chémotype et peuvent donc être utilisées afin de soigner plusieurs affections différentes.

Pour avoir une idée des bienfaits de l’aromathérapie, il faut savoir qu’une quarantaine d’huiles essentielles des plus utilisées par cette médecine ont plus de 80 propriétés comme antalgique, hypotenseur, vermifuge, antiseptique, antifongique, bactéricide, immunostimulante, relaxante, décongestionnante, stimulant gastrique, etc.

L’aromathérapie permet également réduire le stress, l’anxiété ou l’agitation. Elle s’avère aussi efficace pour traiter les insomnies, mais aussi pour la fatigue, les problèmes digestifs et respiratoires. Elle peut soulager les douleurs musculaires et articulaires et renforcer le système immunitaire.

Un autre bienfait de l’aromathérapie consiste dans le soulagement des migraines, et aussi dans le rétablissement de l’équilibre nerveux.

Toutefois, il faut aussi être conscient du fait que certaines huiles essentielles sont irritantes ou allergènes pour la peau et les muqueuses, et peuvent même être toxiques à haute dose. Pour ce qui est de l’usage interne, certains chémotypes, comme les cétones, sont des poisons et ne doivent pas être ingérés. Il est donc important de se conformer aux recommandations d’utilisation d’un aromathérapeute qualifié.

Comment se déroule une séance d’aromathérapie ?

Les séances d’aromathérapie se passent habituellement en cabinet, mais il y a aussi de plus en plus de praticiens qui proposent des séances en ligne notamment par visioconférence.

Les deux types de séances commencent par une discussion ouverte entre le praticien et la personne ayant comme base la problématique qui l’amène à consulter, mais aussi  les antécédents médicaux, l’alimentation, le sommeil, l’environnement physique, émotionnel ou psychologique, etc. Cette première étape est donc principalement réservée à l’écoute afin de mieux comprendre la problématique du patient et dans le but de préparer la future synergie entre cette problématique et les huiles essentielles adaptées à soigner ou apporter du confort.

Une seconde étape consiste dans la découverte du monde des huiles essentielles et de leurs vertus. Le patient va avoir l’occasion de les sentir, de réagir à leur odeur, mais surtout de comprendre leurs actions et leurs bienfaits. L’implication de la personne dans son propre traitement aux côtés du thérapeute est très importante.

Enfin la dernière étape de la séance consiste dans l’administration des soins comme par exemple un massage avec des huiles essentielles et des huiles végétales. Afin d’éviter les intoxications, les allergies et autres effets indésirables des huiles essentielles, l’aromathérapeute peut procéder à des tests cutanés d’huiles essentielles diluées afin d’évaluer la tolérance.

L’aromathérapeute va donner ensuite des conseils sur la démarche de soins à pratiquer à la maison.

Comment sont utilisées les huiles essentielles en aromathérapie ?

Il y a plusieurs méthodes d’administration des huiles essentielles :

  • par diffusion atmosphérique : il s’agit de l’utilisation la plus courante et la plus facile, mais il faut utiliser un diffuseur adapté, soit un modèle qui permet une micro diffusion, soit un dont la température de diffusion ne dépasse pas les 60 °C. Les brûle-parfums utilisent des températures supérieures ce qui accélère l’oxydation et diminue les propriétés des huiles essentielles.
  • par inhalation : qui consiste dans l’ajout de quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude ou un inhalateur et d’en respirer les vapeurs. L’inhalation sèche est aussi possible grâce à un mouchoir sur lequel sont déposées quelques gouttes d’huile essentielle et que l’on respire profondément.
  • par voie transcutanée à l’aide des massages ou des bains. Certaines huiles essentielles sont très agressives pour la peau, c’est pourquoi il est nécessaire de les diluer dans une huile végétale afin d’éviter tout risque de brûlure. Pour les massages, quelques gouttes d’huile essentielle sont mélangées avec une huile végétale, alors que pour le bain un dispersant spécifique doit être utilisé comme le lait ou l’alcool, car les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles.
  • par voie orale – une méthode d’administration efficace, mais dangereuse si elle n’est pas faite sur les conseils d’un spécialiste.

Un suivi est généralement proposé par l’aromathérapeute dans le but de s’assurer de la bonne utilisation des huiles essentielles adaptées aux besoins spécifiques de la personne.

Combien coûte une séance d’aromathérapie ?

Une séance d’aromathérapie dure entre 30 minutes et une heure. Les tarifs varient de 30€ à 70€.

Annuaire des aromathérapeutes – France – Belgique – Québec

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à l’annuaire et trouver tous les aromathérapeutes à proximité de chez vous.

Pour aller plus loin

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie. Nous vous invitons à consulter notre guide complet sur la phytothérapie pour en savoir plus.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]